//
vous lisez...
L'invité du moment

Barbie ou Ken

 

Il m’arrivait plus jeune de faire de drôles de rêves. Il y avait des rêves type « contes de fées » et des rêves du genre « très macabre ». Et puis, parfois je rêvais que j’étais une jeune mère (adolescente) d’un petit garçon. Dans mon rêve, il n’y avait aucune trace du « papa ». Mais ça n’avait pas l’air de me gêner plus que ça. J’ai souvent fait ce rêve. Si bien que je savais que si j’avais un enfant, ce serait un garçon et ça m’allait très bien.

Plus tard, j’ai commencé à fantasmer sur le fait d’avoir une fille, une « princesse » que je pourrai coiffer et habiller comme une poupée. Je m’imaginais en train de lui lire des histoires de princesses (pas des princesses nunuches, des princesses indépendantes et intelligentes qui ne se laissent pas bêtement avoir par le premier prince charmant venu). J’imaginais la couleur de sa peau, de ses yeux, la texture de ses cheveux. Oui je me faisais tout un film.

Mais je n’avais pas oublié le petit garçon de mes rêves. Comment faire lorsqu’on souhaite avoir une fille et un garçon, mais qu’on a une peur bleue d’accoucher ? Pourquoi les cigognes n’apportent-elles pas les bébés ?

Lorsqu’on est enceinte, les autres adorent vous poser toutes sortes de questions, bien indiscrètes. Je ne me souviens plus le nombre de fois où on m’a demandée : « alors, tu préfères avoir une fille ou un garçon ? ».

Honnêtement, je ne savais pas quoi répondre à cette question. Comme si ma réponse pouvait influencer le résultat. Je voulais autant avoir une fille qu’un garçon. Mais je voulais surtout avoir un bébé en bonne santé. C’est ce que je répondais en ajoutant que mon gentil Roi, lui, aimerait avoir en premier un garçon.

En y réfléchissant, il y a des avantages et des inconvénients à avoir une fille ou un garçon. Voilà comment je vois les choses.

Un garçon c’est le Petit Prince. Il voudra sûrement se marier avec moi et m’étouffera de câlins. Je pourrai l’aider à devenir un homme honnête et respectueux envers les femmes. Inutile de lui faire des couettes ou des tresses. Il se prendra parfois pour Indiana Jones et me fera verser quelques larmes d’inquiétude. Lorsqu’il aura l’âge de sortir avec des filles, son papa lui expliquera tout ce qu’il y a à savoir là-dessus. Il sera cachottier, bordélique et colérique ou il sera sage, ordonné et ambitieux. Et lorsqu’il commencera à nous présenter ses copines, je pourrai jouer la mère ultra possessive et tyranniser la fille qui a osé poser les yeux sur lui (oui, oui, je serai ce genre de mère).

Une fille c’est la princesse de son papa. Elle pourra me voir comme une rivale ou comme un modèle à suivre. Je pourrai lui constituer une belle garde-robe. Et on pourra lui faire toutes sortes de coiffure (il faut juste être douée ce qui n’est pas trop mon cas). Elle me demandera des conseils sur les garçons, fera des gâteaux avec moi (idem si c’est un garçon). Elle sera capricieuse, menteuse et superficielle ou bien gentille, généreuse et intelligente. Elle nous ramènera un looser au dîner et nous le présentera comme son petit ami. Son père jettera l’individu dehors tandis que je piquerai une crise.

En tout les cas, que ce soit « fille » ou « garçon », je promets de l’aimer à l’en étouffer, de l’embarrasser devant ses amis, de soigner ses bobos, de le punir même si ça me fait mal, de le féliciter et de l’encourager.

En gros, de faire mieux que mes parents pour qu’un jour il ou elle fasse mieux que moi.

Alors à la question « est-ce que tu préfères une fille ou un garçon ? » Je réponds NON. Je refuse de choisir entre l’un ou l’autre. Je m’adapterai. Il y a une autre question qui complète souvent celle-ci : « Veux-tu connaître le sexe du bébé ? » ABSOLUMENT ! Déjà que je ne peux (veux) pas choisir le sexe du bébé, je ne vais pas me torturer et attendre neuf mois pour savoir si je dois choisir un doudou bleu ou rose quand même !

Bien sûr, je connais le sexe du bébé maintenant et je peux vous dire que j’ai acheté un doudou blanc !

Mummygloom

 

 

 

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :