//
vous lisez...
La vie, la vraie

Pas CAP 21

 

«Très bonne nouvelle » d’après certains titres médiatiques,

«Raoni “Très triste”… » d’autres paraissent moins optimiste…

1,5 °C au lieu de 2 °C, ça semble plutôt chouette comme promesse.

Pourtant, ça m’évoque la vision d’une fin de beuverie avec mal de crâne, gobelet qui traînent et chips émiettées partout dans tout le salon. Avec un bon élan de motivation, en 2 heures c’est rangé. Faut y croire ! Vos potes optimistes vous promettent qu’en s’y mettant tous, dans 1h30 tout le monde peut dormir tranquillement surtout vos amis insulaires tout juste débarqués et totalement « jetlagués ». Mais en étant réaliste, vous savez bien que le double vous attend… En voyant que chacun traîne des pieds, que d’autres veulent continuer la fête même si les bouteilles sont vides et que le silence résonne, et que d’autres encore jouent l’autruche en prétendant dormir… 3 longues heures minimum seront nécessaires pour un résultat minime, car les rideaux pueront toujours la clope, les tâches sur le canapé ne s’effaceront pas et le vase brisé le restera.

La planète ne semble pas à la fête.

 

La vérité climatique tablerait plus sur du 3 °C d’augmentation avec les mesures décidées soit le double promis (les 3 heures de ménage, vous suivez?). En l’occurrence, obtenir le double d’une promesse ici ne réjouit pas vraiment.

Alors oui, il y a des avancées grâce à la COP21 avec un accord entre 195 délégations, une conscience sociétale davantage mobilisée pour le climat (vraiment ?), des décisions avec des chiffres et des dates butoirs (réellement ?). Mais ce texte propose également des termes où chacun peut y voir midi à sa porte. Les droits humains sont balayés rapidement, les gros pays sont écoutés, les petits moins, et les solutions proposées par des acteurs de terrains sont écartées d’un revers de main. Pourtant, les énergies fossiles semblent désormais relayées au rang des méchants de l’histoire.

Un aggloméra « d’efforts importants » pour éviter que la planète ne devienne inhabitable, mais des efforts très abstraits. Des mesures concrètes ont été proposées et pourtant, le monde ne semble pas en proie à un changement radical après la signature de cet accord. En effet, il faudra attendre encore 5 ans pour que l’accord soit mis en place.

5 longues années durant lesquelles la planète continuera de subir notre sort.

 

Et pourquoi prendre le temps de considérer les délégations qui s’offusquent des décisions aboutissant à 3 °C d’augmentation soit le double de ce qui est promis dans le texte ? Oui, pourquoi leur donner la parole dans leur temps imparti ? Autant attendre de clôturer l’accord pour prendre note de leurs contestations.

C’est absurde de voir tant de chambardement médiatique autour d’un événement qui débouche sur une belle branlette pseudo-intellectuelle. Jouissive pour certains, frustrante pour d’autres. Les transports ; pas la peine d’en parler. La transition énergétique via les énergies renouvelables ; un détail. Les peuples autochtones gardiens des forêts ; invisibles et le crime d’écocide, chuuut ! Ce n’est vraiment pas la bonne période pour parler de crime.

 

Tout comme les urnes n’attirent plus ou seulement par dépit ou à défaut, un grand nombre de citoyens ne croient pas en la politique et en son pouvoir d’agir et de changer la société. Les politiques sont morts pour laisser la place à des gestionnaires communicants. Le changement climatique n’arrivera pas grâce à ces dirigeants. Il leurs faudrait le courage d’assumer les actes polluants de leur pays, les erreurs passées, présentes et futures. Il leurs faudrait une vision nouvelle de leur nation en tant que partie intégrante d’un tout dépassant leurs frontières. Il leurs faudrait le cran d’oser. Il leurs faudrait l’audace de vouloir changer le monde.

Un jour peut-être, mais pas maintenant, là c’est l’heure du brunch !

 

Les décideurs ne sont pas ceux du Bourget, mais bel et bien vous, nous, toi et moi. À nous de faire en sorte que la société évolue, que nos manies changent vers un avenir plus propre. L’énergie renouvelable, c’est nous.

Renouvelons-nous !

 

 

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :