//
vous lisez...
L'effet des faits

Une goutte d’eau de trop dans la mer

 

8 Juin : journée mondiale des océans

Son but : informer, mobiliser, célébrer et rappeler l’importance de cette étendue bleue vitale.

 

6 Juin : 1er Grind de l’année aux Îles Féroé.

Son but : Massacrer des globicéphales noirs selon une tradition ancestrale aux raisons obsolètes.

 

Hasard malheureux du calendrier, absurdité d’une coïncidence…

Le Grind, cette véritable boucherie qui, si elle trouvait sa légitimité pour les descendants de Ragnar, ne trouve aujourd’hui qu’un écho de cruauté inutile. Cet exutoire à tension pour les Féroéens ne peut plus se cacher sous le prétexte de nourrir un peuple insulaire isolé. Les temps ont changé concernant leur approvisionnement et les temps ont mal changé concernant le taux de mercure présent dans ces grands cétacés. Une technique cruelle, un massacre familial, un spectacle sanguinaire pour laisser pourrir les dépouilles alignées soigneusement et numérotées sur la plage. Peu de viande de dauphin sera distribuée. Celle-ci est en plus désignée comme impropre à la consommation humaine due au niveau de mercure et de pesticides qu’elle contient. N’étant ni considérée comme en voie d’extinction ou protégé par des traités internationaux, l’animal apparaît comme espèce strictement protégée dans la Convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe. Mais l’archipel bien que sous protection danoise n’est pas membre de l’Union européenne étant indépendant. Pourquoi alors se plier à la législation européenne critiquant leur tradition du Grind quand l’île peut seulement profiter des subventions européennes par l’intermédiaire du Danemark ?

 

Massacre d’animaux, mais aussi pollution plastique et chimique, 7e continent, diminution des stocks de poissons, destruction des fonds marins… le thème 2015 « Océan sain, planète saine » boit légèrement la tasse d’une eau salée, polluée et très amère…

 

Pourtant aujourd’hui, c’est la journée mondiale des océans…

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “Une goutte d’eau de trop dans la mer

  1. Pauvres dauphins, ta chronique m’a désemparé. Que faire pour éviter le massacre de ces pauvres dauphins. Sans cette chronique , je n’aurai jamais su que.c’était la journée des océans. D’ailleurs, j’ai lu quelque part que c’était la journée des meilleurs amis…

    Publié par Angie B | 8 juin 2015, 19:48
    • ET si c’était bien la journée des océans. Avec le G7 où « Les grands de ce monde » sont censés parler de l’environnement ce week-end, un coup de projecteur sur l’événement n’aurait pas été de trop, mais la polémique est ailleurs, c’est beaucoup plus vendeur…

      Publié par lesfaitspapillons | 9 juin 2015, 09:21

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :