//
vous lisez...
L'effet des faits

Introduction à l’ouverture d’esprit par l’écrit sur des thèmes d’actualité sensible.

Jargon tu étais, jargon tu resteras. Mais en soi, là n’est pas le conflit. Certes, chaque corps de métier utilise son propre langage, spécifique et parfois propre à lui-même, « toutefois, je souhaite et je demande que les programmes soient lisibles par tous et donc écrits dans une langue que tout le monde peut comprendre » (Najat Vallaud-Belkacem ). Mais loin d’être incompréhensible, il ne faut pas prendre les lecteurs pour des incapables non plus, ces tournures de phrases sont simplement pompeuses. L’art de faire compliqué quand il est possible d’écrire plus simplement, c’est en ça que réside la force de ce nouveau programme scolaire. Pour le contenu, c’est une autre histoire…

En parlant d’histoire, il existe celle d’une île plus si lointaine que ça où de vilaines grosses bêtes marines sont montrées du doigt par ses habitants tristes et en colère. Pour les calmer, leurs dirigeants décident d’agir en autorisant la pêche au requin dans une réserve naturelle protégée pour contenir les attaques de ces derniers et permettre au nombre de licenciés de surf d’augmenter à nouveau. (Comment ça, ce n’est pas pour ça? )

Ouvrez vos livres page 12 pour comprendre comment rendre hommage à un ami et lutter contre les attaques de requin survenant dans un zone interdite en mettant des dizaines d’adolescents à l’eau sous le drapeau rouge « danger requin » flottant derrière eux.

Histoire/Géo/Ecolo des Sciences et Vie de la Terre (un peu de transversalités entre les matières, s.v.p.) : Les requins étaient là bien avant les hommes, mais la réserve naturelle qui les attire est le résultat de l’action de l’homme pourtant cette réserve a été créée à cause de l’impact de l’homme sur l’environnement.

Résultat : Une réserve pour protéger la nature qui fonctionne un peu trop bien attirant les dents de la mer à un buffet à volonté et leur permettant de s’approcher trop près des côtes.

Verdict : Une réserve qui fonctionne et attire des animaux et laisse un courant libre aux indésirables squales qu’il faut alors chasser.

Données : 7 morts par attaques de requin en 4 ans à la Réunion. 7 morts par an dans le monde contre des millions de requins tués par l’homme chaque année. Du coup, il faut contenir la population de squale et permettre sa pêche à la Réunion selon le gouvernement.

Sortons du contexte, ouvrons les horizons :

Combien de morts sur les routes depuis 2011 ? Combien de décès dus au tabac chaque année ? Pourtant, les publicités pour vendre des voitures pullulent toujours autant et le tabac n’est pas interdit ou éradiqué. Ah, mais c’est bien sûr…! Les requins, ça ne rapporte rien à l’État ! Alors que… Chuuut ! Là, c’est hors programme scolaire.

La réserve ; une erreur, des fautes ?

Y-aurait-il des bévues plus promptes à être réparée que d’autre pour le gouvernement français ?

Allez, vous avez 3 heures pour produire un message à l’écrit.

Ouais, pour rendre votre rédaction, quoi !

(Bah quoi, j’abats les frontières élitistes en utilisant un vocabulaire adapté à tous, non?!

Nivellement par le bas ?… Qu’ouïs-je ?)

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :