//
vous lisez...
La vie, la vraie

SIC

 

Depuis un moment, l’idée trotte dans un coin de votre tête. Il est vrai que la dernière fois remonte à… vous ne savez plus vraiment quand. Un moment de détente, du renouveau, voilà ce qu’il vous faut. Changer d’air semble trop compliqué, mais changer de tête, c’est réalisable !

Le problème :Vous n’avez jamais réussi à être fidèle à l’un d’entre eux, parce qu’au final aucun ne vous a jamais satisfaite complètement.

Pourtant, vous continuez à chercher cette perle rare. Celle qui saura détecter sous votre tignasse, la star qui sommeille en vous, qui trouvera d’un simple regard LA coupe qui révélera la vraie vous, qui d’un coup de ciseaux deviendra votre meilleur conseiller en image. La licorne des coiffeurs.

Loin des stéréotypes télévisés, ce n’est pas un(e) meilleur(e) ami(e) confident(e) que vous cherchez, non, juste quelqu’un qui sera force de propositions tout en vous écoutant qui sera de bons conseils, qui devinera vos attentes quand vous-même ne les cernez pas et qui saura voir en vous la femme que vous pouvez être. En quelques minutes, ce coiffeur devra vous comprendre mieux que vous même pour que cette relation ait une chance de durer.

Rien que ça !

 

Mais, vous le valez bien…

 

 

 

 

NB : SIC : (Syndrome de l’Insatisfaction Capillaire) capacité à n’être jamais content de ce qui touche de prêt ou de loin à ses cheveux. Le syndrome peut présenter différents symptômes comme l’agacement compulsif face à sa nature de cheveux, couleurs, capacité à pousser plus ou moins vite, à boucler, à être lisse… (liste non exhaustive) ou celui de n’être jamais satisfait de son coiffeur ou sa coiffeuse. Maladie touchant plus généralement les individus de sexe féminin. (Aucunement lié à la pression sociale d’avoir de beaux cheveux symbole de la féminité encore ancré dans l’imaginaire collectif)

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “SIC

  1. Ah j’adore ta chronique ! Je suis tellement en phase avec ce que tu décris… J’ai eu une expérience malheureuse à l’adolescence avec un coiffeur et depuis j’ai peur d’y aller (je préfère encore aller chez le dentiste). Ah les cheveux…

    Publié par Angélique Laudy Belgarde | 13 avril 2015, 19:49

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :