//
vous lisez...
La vie, la vraie

Perdu dans l’absurde

Quand l’absurde est si absurde qu’il devient impossible de trouver quoi écrire dessus, ni par où commencer. Le summum voire l’apogée de l’absurdité est alors arrivée… Elle vous laisse là, pantoise, sidérée, sous le choc de tant d’ignorance mêlée à l’arrogance cachée sous une épaisse couche de colère contenue.

Pourquoi ?

Comment ?

Impossible de répondre.

Faire entendre raison n’est pas concevable, cette dernière semblant s’être fait la malle avec la logique.

Quelle solution reste-t-il pour survivre dans une telle tempête? Le dos rond, la rébellion, l’explication… Rien n’y fait. Quand l’absurdité a pris le pouvoir, elle a vendu son âme à l’ignorance, la plus sournoise et dangereuse des dictatrices.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :