//
vous lisez...
L'effet des faits

« Serveuse, un sein s’il vous plaît ! »

Comment réaliser l’exploit de consommer trois produits laitiers par jours par les rumeurs qui courent sur la nocivité du lait animal ?

Il suffit de prendre un billet d’avion, direction Tokyo ! Au rendez-vous, sushi, radioactivité et Bonyu Bar, le nouveau lieu à tester. Sur l’île où les hommes saignent du nez en voyant l’ombre des seins d’une femme dans les mangas, la vérité est ailleurs. Là, dans le quartier de Kabukicho, c’est celui qui a bu qui choisit… la femme qui le nourrira. Le premier bar à lait maternel est enfin ouvert ! Oui enfin, parce qu’il devenait vraiment compliqué de retrouver « nos amis pour la vie » en laissant vache, brebis et autres mammifères tranquilles. Il restait donc un mammifère dont les mamelles n’étaient pas exploitées : la femme ! Le mal est réparé.

À la carte, dégustation de shot du lait d’une des trois serveuses (toutes âgées de moins de 30 ans). Et pour les clients en mal de psy, tétée à même le sein choisi préalablement par le consommateur qui se voit caresser (la tête, faut pas pousser…) par la serveuse. Il ne manquerait plus que le client se mette à appeler sa serveuse nourricière maman pour que le tableau soit finalisé.

Des vertus médicales ?

Est-ce que ces trois nourrices passent des tests de santé avant d’être engagées comme serveuse ? Parce que si la vache transmet à travers son lait des choses toutes-pas-bonnes-toutes-vilaines pour l’humain, il en va de même avec la femme, non ? Le lait maternel regroupe un joli tableau des produits chimiques stockés par la mère au cours de sa vie. Une tite lampée de POP (Polluants Organiques Persistants) et ça repart. Et ce n’est pas si loin de la vérité. Certains sportifs de pas très haut niveau considèrent le lait maternel comme un dopant naturel. La nouvelle boisson énergisante vient de jaillir. Oui, non l’image pique un peu les yeux en fait.

Ça donne envie…

Après les fromages et la glace, ce bar, peut-être inspiré du happening de l’artiste Jess Dobkin qui proposait déjà une discussion et dégustation autour du lait maternel en 2006, est tout a fait légal au Japon. Même si les faits sont avérés : les hommes aiment les seins, sont intrigués, attirés par eux. Le Japon semble détenir le mamelon d’or de ce syndrome. Après le bar où pour avoir sa dose d’alcool, il faut caresser les seins de la poupée qui le sert, il est depuis quelques jours possible de toucher de vrais seins, sur de vraies mamans qui sont de vraies femmes qui distribuent leur vrai lait.

Tentant, non ?

La même chose en France ? Merci, mais non merci. C’est gentil de proposer, pour la curiosité, l’expérience et le petit côté pervers. Cependant, dans notre pays le corps n’est pas une marchandise qui se monnaie, normalement…

Il n’est précisé nulle part si des femmes ont tenté l’expérience. Je me demande bien pourquoi…


Publicités

Discussion

4 réflexions sur “« Serveuse, un sein s’il vous plaît ! »

  1. j’ai pitié d’eux en être réduit à ça c vraiment triste

    Publié par Guimauve | 11 février 2015, 18:07
  2. Ca fait peur!!

    Publié par sberro | 10 février 2015, 04:58
  3. Ils me surprendront toujours ces japonais ! Boire directement au sein de ces jeunes femmes… Est-ce le fantasme caché de plusieurs hommes ?!

    Publié par Angiegloom | 9 février 2015, 20:45
    • Je sais que par curiosité certaines personnes aimeraient tenter. Chacun ses goûts. Mais de là à monnayer ton lait, tes seins, ça s’apparente à une sorte de « prostitution » pour moi, de vendre une partie de son corps à des clients pour leur plaisir.

      Publié par lesfaitspapillons | 10 février 2015, 15:12

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :