//
vous lisez...
L'effet des faits

 Et Après… ?

Est-ce qu’un pays vaut plus qu’un autre ?

Est-ce qu’une liberté prévaut sur une autre ?

Est-ce qu’une vie est plus importante qu’une autre ?

Est-ce qu’un mort ici équivaut à un mort ailleurs ?

Est-ce qu’un métier, une couleur, une religion, une éducation, une façon de vivre se comparent et se dominent ?

 

Est-ce qu’un massacre est plus horrible qu’un autre ?

 

Suffirait-il de se fier au nombre de personnes mortes ou alors à la façon dont elles sont tuées pour déterminer leur gravité?

Un acte horrible ne se compare pas à un autre, n’est pas rabaissé dans son atrocité par un autre, n’en devient pas moins important ; L’un n’est pas dépendant de l’autre.

Et les médias sont à nouveau pris pour cible : « Ils ne parlent pas des massacres perpétrés par Boko Haram, alors qu’ils abreuvent chaque mot, chaque image de Charlie. »

Des dessins tournent sur Facebook jugeant de haut la marche républicaine pour 17 morts alors que 2000 personnes ont été massacrées au Nigeria.

Oui, ces massacres sont horribles. Oui, les médias devraient en parler davantage. Mais ce qui est ahurissant c’est de comparer l’un et l’autre, d’abaisser l’un, de critiquer l’un, parce que l’autre n’est pas mis en avant à la même échelle. Qui y a-t-il de constructif à vilipender l’élan qui a rassemblé des millions de personnes? Peut-être qu’il y avait de l’hypocrisie, peut-être que ce n’était que temporaire, peut-être même que c’était calculé… mais ça a eu lieu. Et la barbarie d’une bande de forcenés ne devrait pas entacher l’union qui a pu se créer ici ou ailleurs. Tout comme cette union ne devrait pas occulter d’autres massacres.

Il faut avancer, parler d’autres sujets. Il ne faut pas se fermer et centrer l’actualité sur le nombril de Charlie, mais le monde occidental a été secoué et doit reprendre ses esprits.

Quoi qu’il en soit, en choisissant où vous vous informez, l’information vous parvient. Il suffit de changer de chaîne, de lire une autre page pour en apprendre davantage. Alors, certes l’information n’arrive pas toute cuite devant les yeux. Il faut chercher, voire vouloir s’informer. En ça, réside le point névralgique.

En scandant « Je suis Charlie », c’est une liberté qui s’exprime, mais c’est aussi la défense d’un journalisme qui n’hésitait pas sortir des limites, à voir plus loin que ce qui lui est servi sur un plateau (télévisé). Il est temps que « l’Après » se concrétise en réfléchissant plus loin qu’un JT du 20 h ou qu’une image partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux.

Il faut se réveiller, ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure, choisir de voir, continuer de lutter. Lutter pour de nombreuses causes. Plusieurs combats peuvent être menés de front. Il ne peut y avoir de compétition en terme d’horreur. L’un n’efface pas l’autre, l’un ne triomphe pas sur l’autre.

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “ Et Après… ?

  1. Depuis quelques temps, regarder les infos est une torture. Pourtant il faut s’informer de ce qui se passe ici et ailleurs… J’ai eu connaissance de ce terrible massacre par le biais de FB. L’idée d’aller plus loin m’a traversé l’esprit. Mais le courage m’a manqué. Sans doute ai-je envie (surtout en ce moment) de faire l’autruche et de m’enfermer dans une bulle rempli de Bisounours plutôt que de m’angoisser davantage sur la folie qui s’empare de ces hommes…

    Publié par Angélique Laudy Belgarde | 22 janvier 2015, 13:20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :