//
vous lisez...
Nouvelles légendes urbaines

Lettre à un rêve

Cher Père Noël,

Cette année, j’aimerais au pied du sapin, dans ma chaussette ou par le moyen que tu jugeras bon, avoir quelques réponses aux questions que voici :

 

Pourquoi le papier sulfurisé des pâtes à tarte industrielles dépasse-t-il toujours autant de la pâte ?

Pourquoi le tube de dentifrice qui est un emballage est-il lui-même emballé dans une boite en carton ?

Pourquoi les démarcheurs téléphoniques continuent-ils de perdre leur temps et le mien en appelant tous les jours entre 11 h 20 et 11 h 30 pour me vendre des fenêtres pour ma maison dont je serais propriétaire alors que je suis locataire d’un appartement ?

Pourquoi notre taille de vêtements ou de chaussures manque-t-elle souvent à l’appel quand nous flashons sur l’un ou l’autre ?

Pourquoi l’attente est-elle souvent meilleure que l’objet de notre attente ?

Pourquoi cherchons-nous toujours plus ?

Pourquoi les embouteillages ?

Pourquoi les vrais amis sont-ils si rares ?

Pourquoi l’épilation du maillot ?

Pourquoi nous éloignons-nous les uns des autres en grandissant ?

Pourquoi même si nous savons que c’est trop chaud, portons-nous quand même le breuvage à notre sensible bouche ?

Pourquoi le bien-être peut-il s’échapper facilement quand il est pourtant difficile à attraper ?

Pourquoi jusqu’à un certain âge « nous grandissons » et qu’ensuite « nous vieillissons » ? Ne vieillissons-nous pas dès le premier jour ?

Pourquoi le carrelage noir dans une douche ?

Pourquoi les voitures garées en double file ?

Pourquoi est-ce au moment où nous nous éloignons de la casserole qu’elle décide de déborder ?

Pourquoi certaines chaussettes ne reviennent-elles jamais de leur grand voyage au pays de la machine à laver ? Quel monde magique se dérobe à nos yeux pour qu’elles osent tout abandonner, même leur jumelle, pour y rester ?

Pourquoi les chewing-gums au wasabi ?

Pourquoi l’obsolescence programmée ?

Pourquoi le stylo bic arrête-t-il d’écrire alors que tu vois très bien qu’il a encore de l’encre à travers son corps plastifié transparent ?

Pourquoi le réseau semble-t-il toujours occupé au moment où tu en as urgemment besoin ?

Pourquoi la Manif pour tous n’accepte-t-elle pas tout le monde ?

Pourquoi payer une franchise quand tu n’es pas responsable et donc pourquoi les assurances ?

Pourquoi existe-t-il plus de famille d’émotion négative que de positive ?

Pourquoi l’épisode 9 de la saison 3 de Game of Thrones ?

Pourquoi n’entendons-nous plus la musique du silence de la nature ?

 

Et surtout pourquoi ?

Pourquoi Père Noël ?

Pourquoi certains ne croient plus en toi ?

 

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Lettre à un rêve

  1. Moi j’y crois au père noël même si je dois être la dernière, même si on me prend pour une dingue. J’y crois et j’y croirai jusqu’à la fin de ma vie.

    Publié par Angélique Laudy Belgarde | 25 décembre 2014, 17:35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :