//
vous lisez...
L'invité du moment

IL ETAIT UNE FOIS

 
Lorsque j’étais une petite fille, je rêvais de rencontrer le prince charmant. Je passais mon temps à regarder les films Disney. Je trouvais ça normal de tomber amoureux au premier regard et d’épouser le prince dès le lendemain. Ma philosophie de l’époque c’était « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ».
 
J’ai assez vite compris que tous les mecs n’étaient pas des princes charmants. Il existait aussi des Jafar et des Scar (mais si, le méchant lion qui a tué le Papa de Simba dans le Roi Lion). Mais heureusement, j’ai trouvé un homme qui me convient assez bien. Et après une décennie, j’ai pu devenir sa princesse. Ça n’a pas été évident de mettre en pratique le « ils eurent beaucoup d’enfants ».
Aujourd’hui, faire un bébé coûte cher. Et il vaut mieux avoir une situation correcte si tu ne veux pas qu’on te prenne pour une irresponsable.
Mais j’ai bien vu que nos parents attendaient LE PETIT ENFANT comme s’il fallait assurer la descendance de la famille royale.
Je dois avouer que je préférais encore repasser le bac plutôt que de vivre une grossesse. Mais finalement j’ai craqué. Je voulais un mini-nous (non, je ne suis pas narcissique).
 
Évidemment, ça n’a pas marché tout de suite. J’ai même fini par me faire une raison ( ça commençait sérieusement à m’aliéner de calculer mes cycles et tout le tralala). Et puis finalement, lorsque je me suis dit qu’on n’était pas si mal à deux, qu’on avait encore le temps de profiter et de voyager, la graine a fini par germer.
Je n’ai pas couru à la pharmacie pour acheter le fameux test de grossesse. C’est mon gentil Roi qui s’en est chargé. Je ne me suis pas précipitée pour faire pipi dessus. J’ai attendu cinq jours !
 
Lorsque j’ai vu les deux barres, j’ai cru que c’était négatif. Mais après avoir déchiffré l’emballage pendant au moins dix secondes, j’ai compris que quelque chose clochait. Lorsque l’information est enfin montée au cerveau, j’ai dit  » ce n’est pas  possible ». Et là j’ai un peu paniqué.
J’ai réveillé mon gentil Roi ou plutôt je lui ai collé le test de grossesse sous le nez. Il a marmonné « ça veut dire quoi ? « . Tout ce que j’ai pu lui répondre c’est « c’est positif ! » . Et je, me suis mise à pleurer (dû à la panique sans doute ou aux hormones peut-être). J’ai bien vu qu’il cherchait à me déchiffrer. Puis il a enfin compris. Il a été très content au début. Puis il a réalisé tout ce que ça signifiait (dépenses, responsabilités…). Bien sûr, je lui ai dit qu’on ne pouvait pas se fier au test parce que c’est fréquent des « faux positifs ». Il est donc retourné à la pharmacie m’acheter un nouveau test et moi j’ai pris rendez-vous avec le médecin parce que je voulais une prise de sang pour confirmer la chose. J’étais persuadée que ma vie ne pouvait pas changer comme ça, simplement à cause de deux barres…
Le second test à confirmer le premier test. Le médecin a refusé de me prescrire la prise de sang parce qu’il faisait confiance à ces bâtonnets. Ça m’a surprise parce que j’avais lu que l’on confirmait toujours la grossesse par une prise de sang. Mais je n’ai pas insisté. C’est lui le médecin après tout.
 
Bien sûr que je le veux cet enfant. Je ne suis pas une irresponsable !
 
Et bien sûr que je suis heureuse. Il faut dire qu’entre les larmes qui coulent et mes lèvres tremblantes ça ne se voit pas beaucoup.
 
C’est juste que je n’y crois pas !!! 1 + 1 ça n’a jamais fait 3
 

MummyGloom

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :