//
vous lisez...
L'effet des faits

Que n’élevons-nous pas au rang d’important !

Votre honneur, quelle est la raison de tout ce tumulte ?

Importance demandée par l’accusé !

Affaire en cours…

 

 

L’importance se mérite !

Un humoriste aux plaisanteries douteuses éclipse des faits plus importants. Une poupée remodelée parle dans un téléphone invisible et lance une mode. Deux célébrités qui marquent l’année 2013 de par l’attention exacerbée qui leur a été accordée. Autant d’importance allouée à des personnes qui, de part leurs actions mises en avant, n’en méritent pas tant. Et pourtant…

La force de gravité de l’absurde provoque des débats, des blagues, des discussions, des polémiques où l’onanisme intellectuel prédomine. Pourquoi accorder tant d’attention et de crédit à ce genre d’actions qui résultent de la stupidité, de la provocation, d’un calcul publicitaire ou d’un manque de bon sens.

L’ignorance n’est-elle pas la meilleure réponse face à ces agissements, face aux médias affectionnant particulièrement ces attitudes qui font parler le vent ?

 

Ils n’ont de pouvoir que celui qui leur ait accordé.

Alors ne leur en donnons pas…

Affaire rejetée !

 

 

 

Ps : l’écriture de cette chronique entraîne l’indéniable fait que j’évoque ce que je propose d’ignorer. Dilemme que d’inciter à mépriser des actes tout en étant impossible d’ignorer ce qui se passe sous nos yeux. C’est donc par choix et dans une volonté de ne pas leur donner plus de crédits que les deux exemples ne sont pas cités précisément, même s’il est aisé pour la compréhension du propos d’en deviner malheureusement les auteurs. Le message reste le même. Veuillez pardonner ma schizophrénie littéraire de cette semaine.

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Que n’élevons-nous pas au rang d’important !

  1. J’ai reconnu la poupée mais pas l’autre… Il faut dire que je regarde de moins en moins la tv et donc ces émisions débiles. D’ailleurs, concernant le phénomène de la poupée, si on me l’avait pas rapporté, je l’aurai sûrement ignoré encore un bon moment…
    Et puis il n’y a pas de honte à être schizophrène de temps en temps

    Publié par Angélique Laudy Belgarde | 1 janvier 2014, 21:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :