//
vous lisez...
La vie, la vraie

Quand l’absurde devient une question de point de vue

Une escapade en Italie peut être remplie d’événements marquants.

Et quelques fois absurdes.

Avec une réputation d’aimer le contact, les Italiens le prouvent chaque jour, à chaque instant, sur chaque trottoir. Toi, petit touriste qui peine avec ta valise à roulette brinquebalante, n’envisage même pas que le local en face de toi qui arrive à vive allure daigne changer d’un spaghetti sa trajectoire. Que nenni ! Et si la rencontre inévitable de vos épaules lancées dans leur course se produit, s’excuser semble totalement hors de propos. Non pas par manque de politesse, loin de là. Non, simplement par manque d’importance accordée à l’accrochage humain qui vient de se produire. Un peu d’épaule-tamponneuse en toute convivialité, c’est ça le charme rital.

Qui dit Italie dit bien évidement : Pizza, pâtes, et tutti quanti. Après l’ouverture de la carte, les antipastis se révèlent. Un assortiment commence parfaitement ce gargantuesque repas. Des bruschettas à la tapenade, un vrai régal. Mais surprise, des bruschettas… au foie, oui, oui, AU FOIE ! Non mais sérieusement, qui aime le foie ?

Bon, il faut avouer que cet événement n’est pas vraiment absurde mais plutôt une question de goût mais franchement, à part les Italiens apparemment, qui aime réellement le foie ?

Le repas se poursuit avec un premier plat, des pâtes en général, pas de simples pâtes, non des spaghettis, des pennes, des lasagnes, bref des pâtes avec plein de sauce agrémentée de viande ou autre. Un vrai repas en soi ! Puis un deuxième plat, de la viande ou du poisson, pour les légumes se référer au plat numéro un. Tous ces mets commencent à caler l’estomac. Un petit verre pour digérer tout ça ? Un verre d’eau bien sûr (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, voyons !) dont il faut savourer chaque goutte florentine. En moyenne deux euros la carafe d’eau… du robinet. Ils se font plaisir les Florentins ! Mais le plus cocasse pour des petits français, reste le fait de payer ses couverts (3€/personne). Et si le client vient avec ses propres couverts, est-ce qu’il paye quand même cette taxe ? Et au restaurant chinois, font-ils payer la taxe sur les baguettes ? Et si le client demande des couverts car il ne sait pas manger avec des baguettes, payera-t-il deux fois la taxe du couvert ? Ah ces Italiens …

Mais quand même le plus absurde en Italie reste sa fameuse tour de Pise. Qui peut avoir l’idée de construire une tour penchée ? Bon l’architecte n’avait certes pas prévu qu’elle pencherait, mais quand dès l’élévation du troisième étage, la tour commence déjà à faire sa rebelle, la décision est prise d’arrêter sa construction. Sage décision ? Mais 90 ans plus tard, les Pisans en ont sûrement eu assez de cette tour inachevée et décident de la finir. Tant pis si elle penche, après tout qui le verra ?

Des millions de touristes sont depuis fans de cette fameuse tour, l’une des plus grande absurdité italienne. Comme quoi, parfois, l’absurde a du bon.

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “Quand l’absurde devient une question de point de vue

  1. Je n’aime pas le foie mais je connais des personnes qui l’apprécient. Moi qui rêvaitde visiter l’Italie, je dois avouer que ta chronique m’a refroidit…

    Publié par Angélique Laudy Belgarde | 13 novembre 2013, 10:53
    • AH mais non, il ne faut pas être refroidie. Cette chronique est loin d’être là pour décourager les aventuriers en herbe de partir découvrir d’autres horizons. Déploies tes ailes et envoles toi!
      Les Italiens sont très sympathiques (la plupart de ceux rencontrés), à part le foie que je n’aime pas, la nourriture est succulente, et les œuvres d’art qui parent les musées sont à voir.
      En exacerbant les cotés absurdes loin de moi l’idée de dégouter mes lecteurs d’aller en Italie. Et puis la tour de Pise est vraiment tellement absurdement cocasse qu’il faut la voir en vrai!

      Publié par lesfaitspapillons | 13 novembre 2013, 12:01

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Les faits papillons on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles absurdités de ce monde

Rejoignez 31 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :